Le tir à l’arc apparaît souvent aux yeux de la personne lambda, comme une activité destinée aux autres. Rares sont en effet les gens qui se voient eux-mêmes en train de le pratiquer. Cela changerait peut-être la donne de savoir que le tir à l’arc recèle des bienfaits cachés ? Zoom sur 4 qualités méconnues d’un sport pourtant multiséculaire.

Le tir à l’arc pour un meilleur équilibre physique et psychique

Qui campe bien sur les jambes, campe bien dans la tête. C’est une évidence n’est-ce pas ? Le tir à l’arc oblige l’archer à se tenir droit, les pieds sûrs, bien ancrés au sol et de la façon la plus consciente qui soit. Ce qui fait bien sûr intervenir la concentration, donc les facultés psychiques qui s’en trouvent au fur et à mesure plus équilibrées, tout autant que celles physiques.

Le tir à l’arc pour un système cardio-vasculaire endurant

Tout simplement parce qu’il est un sport et que toute activité physique est bonne pour le cœur, le tir à l’arc rend le cœur plus endurant.

Le tir à l’arc exige de la concentration, de la maîtrise, du calme avant de lâcher la flèche droit sur la cible. Cet état qui baisse la fréquence cardiaque, est recherché par les sportifs et les sports alternatifs pour ses bienfaits.

Pour une détente maximale

Il n’y pas de demi-mesure possible en ce qui concerne l’apaisement que procure le tir à l’arc. Cette discipline ne laisse aucunement le choix même aux personnes les plus hypers actives qui soient : elles doivent se calmer pour rester focus et pouvoir tirer. Fait qui entraîne une relaxation intense du corps.

Pour se faire des amis

Pour pratiquer le tir à l’arc, vous serez amené à vous inscrire dans un club. Endroit où vous vous ferez certainement des amis car amenés à pratiquer côte à côte et à échanger sur les bonnes techniques.